Le Projet

En 2013, nous avons créé l’association des familles Bizilore, une association à but non lucratif avec l’intention de contribuer au monde éducatif local. Au cours de ces années, deux objectifs nous ont guidés: la construction d’un projet éducatif validé qui, en même temps, était un projet pour la croissance intégrale personnelle.

Nous comprenons l’apprentissage comme un processus vital qui, par conséquent, commence dès que commence la vie même, et ne finit qu’avec la mort. L’apprentissage est permanent, tous les jours de notre vie on aprend, et parceque nous ne pouvons pas concevoir la vie sans apprentissage, celui-ci ne peut pas se limiter à la simple acquisition des connaissances.

Nous nous basons sur la confiance, sur la capacité de chaque enfant, sur le respect de son autonomie et de son initiative, le rythme propre et unique que le processus d’apprentissage a pour chaque personne; en apprenant dans et avec la nature, qui stimule la créativité, qui met l’accent sur l’émotionnel, qui fait du ludique un outil d’apprentissage, qui accompagne le processus de lecture, d’écriture et de compréhension … Si nous pouvions accompagner ce cycle de croissance et de maturation le faisant coïncider avec le nôtres, nous ne découvririons pas seulement le monde depuis le regard de nos fils et de nos filles, mais ce nouveau regard serait aussi plus humain et heureux.

C’est pourquoi nous avons eu le besoin de developper le projet pédagogique, par cohérence, non seulement constitué d’une nouvelle école pour les enfants de 3 à 12 ans. Nous cherchons à l’ouvrir à toutes les générations et dans leurs différents domaines de croissance. D’où, aussi, la nécessité d’ouvrir notre projet à la communauté et de soutenir les changements qui y ont lieu. C’est ainsi que notre projet de croissance intégrale (Hazkuntza Proiektu Integrala) a été développé et notre engagement et respect pour toutes les étapes de la vie, pour le développement libre de notre personnalité, le respect de la nature et l’engagement pour des relations plus ouvertes et saines.

Traverser ces années n’a pas été facile. Les difficultés et les maux de tête que nous avons rencontrés ont été importants, mais l’union et l’enthousiasme avec lesquels nous avons travaillé nous ont permis de surmonter ces difficultés, et d’affirmer le projet éducatif. Pour renforcer sa viabilité économique est né Abaraxka, une auberge et un restaurant (Mikel Uría) dont les bénéfices sont destinés à la gestion de l’école elle-même.

En 2013, nous avons créé l’association des familles Bizilore, une association à but non lucratif avec l’intention de contribuer au monde éducatif local. Au cours de ces années, deux objectifs nous ont guidés: la construction d’un projet éducatif validé qui, en même temps, était un projet pour la croissance intégrale personnelle.

Nous comprenons l’apprentissage comme un processus vital qui, par conséquent, commence dès que commence la vie même, et ne finit qu’avec la mort. L’apprentissage est permanent, tous les jours de notre vie on aprend, et parceque nous ne pouvons pas concevoir la vie sans apprentissage, celui-ci ne peut pas se limiter à la simple acquisition des connaissances.

Nous nous basons sur la confiance, sur la capacité de chaque enfant, sur le respect de son autonomie et de son initiative, le rythme propre et unique que le processus d’apprentissage a pour chaque personne; en apprenant dans et avec la nature, qui stimule la créativité, qui met l’accent sur l’émotionnel, qui fait du ludique un outil d’apprentissage, qui accompagne le processus de lecture, d’écriture et de compréhension … Si nous pouvions accompagner ce cycle de croissance et de maturation le faisant coïncider avec le nôtres, nous ne découvririons pas seulement le monde depuis le regard de nos fils et de nos filles, mais ce nouveau regard serait aussi plus humain et heureux.

C’est pourquoi nous avons eu le besoin de developper le projet pédagogique, par cohérence, non seulement constitué d’une nouvelle école pour les enfants de 3 à 12 ans. Nous cherchons à l’ouvrir à toutes les générations et dans leurs différents domaines de croissance. D’où, aussi, la nécessité d’ouvrir notre projet à la communauté et de soutenir les changements qui y ont lieu. C’est ainsi que notre projet de croissance intégrale (Hazkuntza Proiektu Integrala) a été développé et notre engagement et respect pour toutes les étapes de la vie, pour le développement libre de notre personnalité, le respect de la nature et l’engagement pour des relations plus ouvertes et saines.

Traverser ces années n’a pas été facile. Les difficultés et les maux de tête que nous avons rencontrés ont été importants, mais l’union et l’enthousiasme avec lesquels nous avons travaillé nous ont permis de surmonter ces difficultés, et d’affirmer le projet éducatif. Pour renforcer sa viabilité économique est né Abaraxka, une auberge et un restaurant (Mikel Uría) dont les bénéfices sont destinés à la gestion de l’école elle-même.